26 janvier

Yarshagumba.

A peine  revenue à Shanghai, je suis partie pour Zibo dispenser l’évangile de la mode au plus grand cotonnier de Chine (40 millions de mètres par mois– presque le tour de la terre).

J’ai été bien reçue et bien nourrie: l’entreprise dispose de son propre complexe hôtelier. J’ai gouté du Yarshagumba, une herbe rare et unique (c’est une plante en été et l’insecte en hiver) et un poisson au look repoussant (un sorte de méduse gluante et grise hérissée de pics) mais très bon pour la santé, parait-il !

Je me demande si les chinois ne se fichent pas de moi en me faisant bouffer toutes les saloperies de la création sous le fallacieux prétexte d’honorer l’étrangère que je suis.

Nouvel an.

Revenue à Shanghai, la grande transhumance chinoise du Nouvel An avait commencé. Cette année, on n’a  parlé que du  stress (voyage épuisant, obligation des cadeaux, retrouvailles familiales, …) de ces blédards chinois.

On se croirait depuis dans une ville fantôme. Même les moustiques sont partis là car il fait très froid. Dans la journée c’est le silence. Autant dire que je n’ai guère entendu le son de ma voix depuis cinq jours.

Mais ce calme est trompeur. A sept heures, la guérilla urbaine reprend: concert de pétards et sirènes de voitures en écho ; cela dure jusqu’à minuit passé. Mais on ne voit personne, seulement l’éclat des feux qui démarrent dans la nuit.  Le matin, l’air sent la poudre.

Le ciel est si pollué en Chine qu’on ne voit presque jamais les étoiles. Les enfants de Shanghai découvrent la voie lactée quand un voyage scolaire les emmène au Tibet.

Drôle de semaine donc. J’ai beaucoup travaillé, pas mal réfléchi et un peu couru.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :