12 février

Froid.

Le froid qui règne à Shanghai fatigue. Il y a deux semaines le disjoncteur a grillé. Il faisait 4 degrés dans la maison un dimanche soir de vacances nationales. Un grand moment de solitude ! Heureusement,  dans le bâtiment qui abrite le personnel d’entretien de la résidence, j’ai trouvé un type qui somnolait sous sa couette. En 45 minutes le problème était réglé. J’étais épatée. J’aime les petits miracles de la vie quotidienne en Chine. Tout peut s’arranger d’un coup de baguette magique (moyennant, quand même le paiement de quelques Yuans).

Bonnet de laine.

Les filles qui bossent dans la mode en Chine portent souvent des bonnets (cela doit faire arty). L’une d’elle, vue cette semaine, portait une sorte de Chapka de laine blanche tricotée au-dessus de longs cheveux noirs frisotés et laineux. Toute la réunion, en la regardant, je me disais, qu’elle me rappelait  quelque chose et puis j’ai trouvé : un chien de  race  Komodor (c’est le chien qu’on voit sur la couverture d’Odelay de Beck).

Yoga.

La grande nouveauté du moment c’est le yoga. J’ai pris mes premiers cours dans un club de gym situé au dernier étage du shopping mall du coin. La plupart des élèves chinois sont très forts et prennent de positions vraiment acrobatiques. Je m’y essaie et finis en général au tapis en un amoncellement  amorphe de membres désarticulés.

Mais ça vient.

Sinon, j’avoue que je n’ai pas un gros moral!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :