25 mars

Salon des appareils électro ménagers.

Le printemps arrive aussi à Shanghai : quelques arbustes ont déjà une couronne de fleurs roses vif. Le travail est toujours très intense. Cette semaine j’ai visité le salon des appareils électro ménagers.

Il faut se figurer des halls d’exposition sur plusieurs kilomètres, noir de monde, des stands luxueux avec des filles en robe de satin blanc et bas noirs, serrant sur leur épaule une cape en fourrure blanche plus moutonnante que sexy. Voilà donc la chine qui inonde les marchés mondiaux.

Les produits sont littéralement TOUS les mêmes et  les innovations relèvent du concours Lépine.

Machines à bains de pied, wok anti flamme et même une glacière à panneaux solaires (ce qui me semble être une sorte d’oxymore thermodynamique). Bref, il y a du boulot.

Smarter Life, Better Planet 

J’y étais pour voir la société H. et la convaincre de l’utilité de nos services. Hair avait organisé un grand raout avec Doktor M.  le Vice-Président de BASF, sourire à la blancheur impeccable dans un visage bronzé, allure mince et sportive du battant bavarois. Il a fait un petit speech sur leur fructueuse coopération. Derrière lui, en lettres grand format, un ultime avatar du « Better City, Better Life » de l’expo de Shanghai 2010»: « Smarter Life, Better Plannet ! avec deux «N», s’il vous plait ; on est pas chinois pour rien.

Touristes.

Jeudi, j’ai trimbalé deux designers de chez R. dans la ville pour négocier l’organisation d’un voyage plus important en juin avec toute leur équipe. N, un tantinet obsessionnel, prenait des photos de balais et de serpillières  tandis que P. mitraillait des « textures ». On a fini au Park Hyatt en buvant des vodkas martini. En face de nous, le fog épais de Shanghai nous privait de la vue habituellement somptueuse des gratte-ciels shanghaiens mais on distinguait le chantier tout proche de la future tour de 620 mètres (nous étions à 490 mètres). C’est très impressionnant de voir l’extrême sophistication de la structure interne à crue avant qu’on ne la recouvre d’une carapace de verre et d’acier.

Luxe.

Vendredi, deux jeunes caméramen  viennent au bureau et je découvre incidemment qu’il vont faire un petit film sur nous mais aussi et surtout à la gloire de leur patron, un certain Mr Shen, patron d’un de ces innombrables centres de la créativité et du design, aussi vides que des églises en terres païennes, que le gouvernement de Pékin construit partout à grands frais.

Ils se ramènent donc, sans question, attendant que  je crache leur propagande à la demande. Je les cuisine un peu et je comprends qu’ils veulent savoir en gros ce qui  fait la différence entre Paris et Shanghai sur le plan créatif. Je leur ai dit qu’il valait mieux que je ne réponde pas à une telle question.

Effarés et rouges de confusion,  je les ai fait souffrir une heure, à chercher des questions. Comme ils peinaient à en trouver une dernière, l’un  deux à dit que cela suffisait bien comme cela. Je lui ai dit, « off record », que là était précisément la différence entre Paris et Shanghai. En Chine règne le « good enough ». Et ce qui anime encore quelques vieux cons d’Européens dans mon genre,  c’est la quête inachevée la perfection. Ils n’ont rien compris et s’en foutent suprêmement mais cela m’a fait du bien. Non mais !

On comprend qu’avec ces paimpoleries, je sois un peu en apnée. Mais il arrive qu’une petite pensée parvienne encore à se faufiler, anodine apparemment, au fil de cette existence encombrée et qu’elle réussisse, avec on ne sait avec quelle force secrète, à changer mon regard sur les choses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :