15 juin

15061

Le mois des épidémies

Après un week-end travaillé, nous avons eu droit cette semaine à trois jours de congés pour la fête des bateaux-dragons qui marque l’entrée dans l’été. Pour les chinois, Juin est un mois dangereux, l’énergie yang y est à son apogée et la nature poussée par une méchante fièvre perd son indolence. On achète des rameaux d’armoise et d’herbes médicinales que l’on accroche aux portes pour conjurer les maladies. J’ai fait de même tout en actualisant in petto,  la querelle des rites. J’y voyais les palmes et le buis des Rameaux qui marquent la montée du Christ à Jérusalem, début d’un séjour assez dangereux comme on sait.  On déguste aussi à cette occasion des feuilles de bambous farcies de riz gluant – des zongzi, qui forment des aumônières rebondies et tressées d’herbes vertes. Ces berlingots dodus et ficelés serrés sont plus jolis à regarder que bons à manger.

blame1

Pourquoi tu m’appelles Scooter alors que je m’appelle David?

Je me suis essayé aux outils de publication d’Amazon pour publier Shanghai Zen en version courte et bilingue.

http://www.amazon.com/dp/B00DDU2A7A

Mon co-auteur, G. voulait aussi un sceau à son nom pour dédicacer le livre. Mon équipe lui a trouvé un chouette nom chinois qui signifiait en gros le « Capitaine des Feuilles » et dont la prononciation était assez proche de son nom en russe. Mais G. voulait un nom de super héros, pas ce genre de noms à la con, poétiques et subtils que j’affectionne. Donc voilà, on lui a fait un sceau qui dit quelque chose comme le «Tigre de l’espace…et du temps ». Un nom de super héros, quoi !

photo1757

Oh boy ! Pourquoi tu m’appelles Shirley alors que je m’appelle Jeanine ? Pourquoi tu m’appelles Scooter alors que je m’appelle David? Les noms exercent sur moi (et sur tout le monde je crois) une fascination durable. Disposer d’un nom chinois est une expérience plus troublante qu’il n’y parait car, s’il l’on enterre notre patronyme de naissance,   il faut encore  justifier le nouveau nom. G. a choisi son patronyme. Je me suis laissé nommer sans y prendre part car je partage l’ancienne croyance des Samoyèdes selon laquelle un homme ne doit pas prononcer son propre nom. On ne s’appelle pas. J’ai d’ailleurs perdu mon sceau personnel tout de suite comme si j’avais toujours du mal à habiter un nom donné. Ce flou vient de loin comme on s’en doute,  mais malgré tout  je sais dire « je ». Cela suffit.


1506

Des  « inconnus » de passage

Des amis de longue date, Mr & Ms Bund sont venus quelques jours à Shanghai et nous avons passés ensemble un très agréable moment. En dépit des pluies diluviennes de juin, ils ont aimé la ville et surtout la vue du Bund.

F. voulait un costume et m’a appelé pour que je l’accompagne au marché aux tissus et l’aide à se saper. A mon propre étonnement, j’ai accepté alors que je ne l’ai rencontré qu’une fois et que je ne suis pas vraiment une spécialiste du costume homme. Le plaisir de rendre service est tout de même étrange. Il semble que je trouve le mien à tailler des costards à des inconnus.

T. est un peintre américain et il dispose d’un atelier de peintre dans un entrepôt très au nord de la ville. Je suis allée le visiter. C’est un homme complexe envahi par une douce fatigue. J’ai été très surprise d’apprendre qu’il a travaillé  de nombreuses années pour le magazine Playboy.

M. est une jeune styliste française rapide, coriace et pleine de gaieté. Je l’ai recruté pour travailler en urgence sur une marque de mode. Sa blondeur rieuse originaire des béguinages de Marq-en-Bareuil tranche avec l’anémie des petites chinoises. Nous les bousculons sans ménagement avec une générosité dans l’effort et une vivacité qui est, à m’en pas douter,  notre marque de fabrique.

15063

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :