14 septembre, les choses qui ne laissent aucun répit.

tumblr_monq575lqX1qa3xguo1_1280

Depuis mon arrivée samedi dernier, je n’ai pas touché terre. Voici à la manière des « Notes de Chevet » de Seî Shonagon: les choses qui ne laissent aucun répit.

Couper plus de cinq cents échantillons de tissus en deux avec une paire de ciseaux dentelés et les agrafer par thèmes pour confectionner deux dossiers, l’un pour nous, l’autre pour notre client. Avoir mal aux mains.

Ne pas de tromper en payant les notes de frais et les factures des prestataires. Se concentrer.

Recevoir Jésus Free, Zhao Yu et Jodie, des candidats qui n’ont rien à dire et les renvoyer poliment après 10 minutes. Se demander pourquoi ils sont venus.

Embaucher tout de même L.., dit Rémy Klein, une toute jeune styliste qui doit son nom au film d’animation Ratatouille. Se dire que ce n’est tout de même pas que pour cela qu’on l’a embauchée. Mettre à jour sa liste des noms rigolos où figurent en bonne place Robert Hu et Walter Benjamin.

Brailler dix fois une adresse au taxi qui doté d’un fort accent de Shanghai ne veut rien entendre.

Apprendre au chauffeur que je suis Fanguoren (française), et l’écouter égrener ses références : Bali (Paris), Sakozy (le ‘r’ est omis) et tout de suite après Kadhafi. En rire avec lui.

Visiter le showroom d’une marque chinoise et devoir expliquer sans vexer que c’est vieillot et mal fait.

Visiter les magasins d’une autre marque chinoise et devoir expliquer sans vexer que c’est vieillot et mal fait.

Attendre la réponse à un appel d’offre et s’inquiéter si nous emportions l’affaire, de ce que la date livraison prévue est imminente.

Relancer des clients et en rencontrer de nouveaux. Tenter de décoder les signes. Le plus souvent pour rien.

Finaliser deux collections de chemises. Demain si possible.

Corriger une collection de prêt à porter. En toute urgence.

Savoir qu’on n’aura pas le temps de terminer à temps son prochain article. Y penser dès le matin.

tumblr_moeozzbSqe1qb5wbbo1_1280

Entendre dire que le sauvetage estival de la collection Automne/Hiver de la marque D., en magasin depuis deux semaines, a donné « des résultats exceptionnels ». Se sentir confortée un instant puis se dire que tout cela nous échappe.

Ouvrir la porte vingt fois par jour au porteur d’eau, aux livreurs, aux postiers et même à S., un ancien stagiaire nostalgique qui vient avec des gâteaux. Le bruit de la porte comme un coup de gong.

Comprendre que le débat ici ne suscite que gêne et embarras. Ne pas clarifier. Rester dans indécidable.

Saluer un artiste espagnol dont l’exposition de peinture s’achève. Se laisser envahir par la beauté violente de ce qu’il donne à voir : une incarnation ratée, c’est-à-dire, en ce cas précis, un sacrifice.

Croiser des amis français qui terminent un court séjour professionnel. Répondre à leurs questions  sur la conduite des affaires en Chine. Ecouter leur façon de parler qui m’est devenue un peu étrangère.

Porter un toast à un architecte américain qui quitte Shanghai pour toujours. Espérer le revoir un jour.

tumblr_mj4horBbBg1qbospho1_1280

Yom Kippur. S’aviser que le pouvoir de pardonner ne peut être appartenir qu’à Dieu. Le prier de nous autoriser entre nous à nous alléger du mal que nous faisons et à oublier celui qu’on nous a fait.

Rencontrer YY la toute puissante directrice d’une marque de mode et essayer de la convaincre de suivre nos conseils à la demande de son patron qui ne sait plus comment la circonvenir. Sentir sur la peau les picotements de l’affrontement à venir.

S’efforcer de « donner de la face »  plutôt que de craindre de la faire perdre.

Se nourrir uniquement de flocons d’avoine, de biscuits et de fruits. Avoir soif.

artwork by Conor Backman

Photos: Androphilia et Jesuisperdu.

Pour un article complet sur les « Notes de Chevet », l’excellent François Bon.

http://www.tierslivre.net/spip/spip.php?article3653

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :