9 août, le concept de vacances

tumblr_n43dk5hFqv1snya97o1_1280

Le ciel au-dessus de Nice est d’un bleu si incroyablement transparent  qu’il semble presque irréel quand on a vécu de longs mois sous le dais jaune sale de Shanghai. J’ai retrouvé Nice, petite, charmante et ensoleillée comme une caresse sur un visage fatigué.

Pendant 48h, une fièvre de shopping m’a saisie mettant fin à une longue période de frugalité que je dois sans doute au peu d’attrait de l’offre marchande chinoise et plus surement encore à l’absence de carte de crédit. Ce genre de crise se paie évidement de quelques erreurs comme ces escarpins très risqués utiles de de la descente de la limousine au bout du tapis rouge. Après la douleur est trop forte et l’on regrette d’avoir des pieds. Trois ans de Chine et une éducation dans la stricte simplicité socialiste et voilà le résultat : des goûts de poule de luxe !

Je n’étais pas heureusement chaussée de talons vertigineux quand passant  devant un fast-food de l’avenue Malausséna vers 14h, j’ai entendu les vociférations d’une violente altercation.  Un homme courtaud et sanguin comme un taureau hors de lui frappait une femme à terre qui roulée en boule à ses pieds le mordait aux tendons. Instinctivement,  je me suis précipitée pour les séparer. Le type était dur comme un boule de cuir mais assez petit de sorte que l’on pouvait entraver ses crochets désordonnés. Ça hurlait, les chaises volaient, le jeune frère et la mère de la femme se sont mêlés à la bagarre et le chaos était indescriptible. Enfin, la police est arrivée, la mère s’est évanouie, les hommes avaient du sang sur le visage et la pulsation de la violence qui battait dans l’air a mis longtemps à s’apaiser. Tout cela pour une histoire de ketchup refusé. Faut croire que les méditerranéens sont belliqueux.

tumblr_n7sbwdoaHL1qzqq4no9_500

Qui a un boulot régulier, des horaires fixes, des enfants scolarisés, la notion de vacance s’impose par contraste. Pour qui le sentiment de vide est familier, celui d’ennui inévitable, et dont la disponibilité reste entière malgré tous les gribouillis tracés sur le calendrier,  le concept de vacances, c’est une sorte de redondance du vide. On reste à mon avis très inemployé.

tumblr_n6ga5pAnGB1qf2mzwo1_1280

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :