4 Octobre, des erreurs furent commises

tumblr_nbsrp8kQSh1qzng72o8_500

Des erreurs furent commises

La grande affaire de cette semaine a été de me séparer de la première employée que j’ai recrutée en Chine voici plus de trois ans. Je savais depuis fort longtemps que je ne pouvais plus rien en attendre, qu’elle avait touché ses limites et ne montrait strictement aucune volonté de dépassement.  Alors quoi ? L’évidence commandait de s’en séparer et promptement encore. Mais la faculté de résilience nourrie par la peur de la rupture est grande pourvoyeuse d’illusions. J’aurais dû la licencier pour la mission pour laquelle je la payais et qu’elle ne remplissait pas et mais craignait de le faire pour les minuscules services qu’elle me rendait et que je surestimais comme des cadeaux d’une valeur inestimable parce  qu’ils étaient non inclus dans le contrat. Autrement dit, je gardais un Directrice commerciale qui ne vendait pas un contrat depuis deux ans parce qu’elle appelait pour moi le chauffagiste.

Je sais combien la pondération distordue des coûts et bénéfices peut sembler consternante à toute personne dotée de raison.  Mais nul n’ignore que par des ajustements inconfortables on peut tout faire tenir,  même le pire, surtout le pire.  Il m’aura donc fallu du temps pour abandonner le romantisme des attachements incommensurables, puis réviser la comptabilité farfelue des relations inéquitables pour arriver au finish à faire  cette chose assez simple : virer quelqu’un d’incompétent. A m’avait demandé la veille par téléphone de remercier aussi son assistante. Ce que j’ai fait dans la foulée sans pleurs ni heurts.  Je me suis même payé le luxe d’un peu d’habileté psychologique. Elle a démissionné.

De laine et de cuir

Plus de 10 milliards de paires de chaussures sont produites chaque année en Chine. C’est qu’il faut les chausser 2 milliards six cent millions de pieds chinois et quelques nougats américains et européens. Du coup, la tatane est un produit accessible et bon marché et les cordonniers chinois ont disparu. Or, j’ai l’habitude de faire réparer mes chaussures et puis j’aime les cordonniers, c’est un métier de conte de fées et de chansons tristes. J’ai fini par en trouver un dans une minuscule échoppe à l’entrée d’une résidence. Le propriétaire est un homme jeune, parlant un peu d’anglais, et dont le fiston joue du violon tandis qu’il taille le cuir et cloue les talons (les ingrédients du conte de fées). Dans ma quête du cordonnier perdu, j’ai passé ma rue au peigne fin et je suis tombée sur un type qui cardait la laine de vieux édredons muni d’un grand arc avec lequel il défeutrait l’étoupe. La différence de traitements des deux matériaux, cuir et laine, chaussures et édredons m’a fait réfléchir sur les choix de recyclage des sociétés : rareté des ressources locales, spécialisation industrielle, valeur d’usage, autre chose ? faudrait y voir à deux fois.

20141001_124905

Astral Gagnant

Si l’on ne peut tout à fait exclure que les astres aient une influence sur notre destinée,  l’horoscope lui à coup sûr est indolent ; il ne s’imprime pas. Qui donc se souvient de son horoscope de la veille ? L’horoscope est un objet amnésique qui n’a jamais, à mon avis, infléchi le cours d’une existence. Mais, tout comme le tarot, son cousin, l’horoscope est une question que l’on se pose à soi-même, un outil d’auto-analyse simple et rapide du moment présent. Et puis, c’est amusant à écrire. Voilà pourquoi, je te propose cet horoscope chinois à ma façon que j’ai nommé Astral Gagnant en l’honneur du chanteur Renaud.

Te raconter enfin
qu’il faut aimer la vie
et l’aimer même si
le temps est assassin

Et emporte avec lui
les rires des enfants
et les astral gagnants

et les astral gagnants

https://astralgagnant.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :