11 octobre, les petits nouveaux

tumblr_mjclqoYAGP1qb5wbbo1_1280

Les petits nouveaux

De 1544 à 1545, Saint Ignace de Loyola observa les motions de son âme et en tirera quelques exercices spirituels destinés à éclairer les choix existentiels. 450 ans plus tard, de 1994 à 1995, puis pendant mes deux ou trois années de mysticisme approximatif, je n’ai jamais dépassé la deuxième semaine du programme des spirituals aérobics mais cette leçon m’est restée: une décision bonne capitonne l’âme d’un voile léger, paisible et amusé.

Virer ma bande de clampins a été bonne décision si j’en crois le petit sourire content que je porte sur le visage depuis quelques jours.

Evidemment, j’ai déjà reconstitué mon équipe et ce sang neuf agit comme un cocktail euphorisant.  Il y a J. un allemand tout en longueur qui parle 7 langues, D. une blonde ukrainienne rompue aux négociations de contrats de machines-outils entre des usines russes et chinoises. Et une chinoise, tout de même, basketteuse à ses heures, ce qui me laisse penser que la taille a été un critère inconscient de ma sélection car tous ces petits nouveaux sont très grands.

Tous les visages

A ces recrues fraîches, s’ajoutent une moisson de nouvelles têtes, fruits de rencontres de hasard ou de rendez-vous planifiés qui m’ont plongé dans un grand tourbillon d’altérité.

A chaque fois, je me découvre irréductiblement séparée et pourtant reliée ; ce double mouvement de rapprochement et d’arrachement est pour moi une expérience fascinante, violente et éthique à la fois. Certains êtres affichent une sorte d’indifférence désinvolte à toute chose, se rendent insaisissables avec affabilité. Ce sont des personnalités charmantes mais exaspérantes. D’autres font des étincelles, se donnent avec une subjectivité puissante, parfois généreuse, parfois gloutonne. J’aime cette engeance là aussi, pénible mais ardente. Entre ces deux pôles, l’infinie variété des personnalités. Saint Ignace voulait voir Dieu en toutes choses. Il se peut que voir Dieu en face, c’est contempler d’un coup tous les visages.

tumblr_ncm55qV3x91rv7wcro1_1280

Le concept de girl’s night

J’ai donc rencontré cette semaine un designer franco-colombien, un touche-à-tout austro-hongrois, un gentleman gréco-britannique, et quelques femmes qui comptent. Cela fait maintenant deux ou trois fois que je me rends dans des soirées réservés à des femmes; non seulement, j’ai survécu, mais j’ai même bien aimé.

Je dois à l’honnêteté de dire j’avais une idée passablement caricaturale du concept de girl’s night : un mélange d’intimité négligée – culminant avec l’effroyable soirée « pyjama » et de vulgarité hystérique emplie de propos amers et frustrés sur la gent masculine.

Or, j’ai été étonnée du tour nouveau que prenaient ces réunions, au-delà des frontières de l’intime, du privé et du ressenti particulier dans lequel je trouvais que la plupart des femmes s’enfermaient trop souvent. Un exemple : lors d’échanges récents, une dirigeante expliquait que son entreprise avait été rachetée par un groupe important, et qu’elle avait été amenée à quitter son poste. La seule question qui est montée de cette assemblée exclusivement féminine, n’a pas porté sur la manière dont elle avait vécu cette turbulence mais uniquement sur la stratégie économique qui avait motivé la décision de rachat.  La causette entre copines n’est plus ce qu’elle était, mon vieux.

tumblr_ncqzbatKOo1qesjhbo1_1280

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :