1er mars, le bénéfice secondaire de la pluie

tumblr_mwxcgfj2Nz1qzt15co1_500

Il flottait dans l’air de Shanghai, en cette fin de festival de Printemps, un fort parfum de pluie, humide et froid avec des notes poussiéreuses de combles abandonnées. Les passants marchaient d’un pas raide et pressé sous leur parapluie. Deux personnes âgées à la sortie de métro fichaient sur leur bonnet de laine des sacs plastique légers qui tremblaient au-dessus de leur tête: ils ressemblaient  à de curieux lutins grisonnants avançant à petits pas dans la lande urbaine.

Sur mon vélo, j’en prends plein la poire et arrive pantelante et rincée au bureau avec le bénéfice vite évanoui d’un teint de pêche. Jeudi, une très vieille dame progressait lentement sur la chaise roulante au beau milieu de la voir d’accès au périphérique ; la pluie ruisselait sur son visage cuivré et édenté. Scout toujours, je posais mon biclou et proposais de la pousser jusqu’à chez elle. Elle m’a fait littéralement marcher dans un sens puis dans un autre de sorte qu’une demi-heure après  nous nous sommes retrouvées au point de départ. Elle me regardait d’un drôle d’air en baragouinant des mots incompréhensibles et, un peu vexée de ma « bonne volonté » impuissante, j’ai dû la laisser à un carrefour fréquenté. Mais, ici, personne ne s’arrête pour secourir la veuve et l’orphelin. La conviction très largement partagée en Chine est que la personne aidée risquerait de se retourner contre celle qui se porte à son secours.  Quand je leur contais ma mésaventure, mes employés ont encore répété cette mise en garde, véritable apologie de l’inserviabilité bien-pensante. Je n’ai eu qu’un mot, mais brutal: bullshit. Le bruit d’un mot qui claque les a fait sursauter. Mais peut-on déprogrammer des perroquets bien dressés, c’est à dire réveiller des consciences endormies?

tumblr_ng7ghw6GHJ1r3fa3go1_1280

Est-ce l’effet de la pluie ou le poids des soucis mais mon dos s’est raidi comme une planche de bois couverte d’échardes. A court d’antidouleurs, samedi, je suis allée chez le masseur chinois à côté de chez moi. Le salon de massage est un service banal et peu onéreux en Chine, mais je n’y vais jamais sauf urgence. Le masseur était un drôle de zigue, aux cheveux plus roussis que décolorés, mal voyant, car ses yeux coulissaient de biais. Il avait un bon sourire enfantin. Il a déchiffonné mon dos pendant 45 minutes, tandis que passait en musique de fond, ô Sole mio chanté par une cantatrice chinoise à voix de tête. J’essayais de ne pas brailler comme un veau. Les terminaisons nerveuses du corps humain ont tout de même des propriétés surprenantes. Le masseur pressait, frictionnait, dénouait les points de tension de mon dos et le flux électrique ainsi libéré faisait monter des sensations et des pensées saugrenues : une chaleur soudaine dans le cou, le visage de la concierge de mon frère et même l’envie soudaine de manger du petit salé aux lentilles. A ce moment, précisons toutefois que le masseur me malaxait le muscle arrière de la cuisse.

Mr Tian s’occupe du renouvellement de mon visa depuis un mois. Ces derniers jours, il m’a fait miroiter la perspective d’obtenir un visa de résidence de cinq ans.  Samedi, il s’est dédit car une telle durée ne s’obtient que si l’on s’engage à investir en Chine 300 millions d’USD (je pense qu’il s’agit de RMB, mais cela fait tout de même beaucoup d’argent). Avec un air malicieux, il m’a dit, « c’est pour les grandes compagnies ». Un visa de deux ans presque gratuit est plus conforme à mes capacités d’investissement.

Une phrase du philosophe Martin Steffens à propos de la joie m’a tenue toute la semaine. La  joie « opposerait à la déception, le refus de l’espoir ». Cette apparente résignation m’aurait révolté naguère mais je gage que j’ai été assez déçue désormais pour y entendre autre chose. C’est peut-être aussi un bénéfice secondaire de la pluie.

tumblr_m67b1gzLlg1qzn4kzo1_1280

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :