26 juillet, la mer fait un autre bruit la nuit

tumblr_ncctfdx4261qd7gexo2_500

J’ai été voir le feu d’artifice en baie de Cannes à l’occasion du festival international de pyrotechnie.  Bien sûr, on aime à regarder du bateau qui tangue la pluie de lucioles scintillantes qui s’abîment dans la mer mais c’est surtout le clapotis de l’eau sur la coque qui m’a plu et l’alignement mouvant de fins rubans dorés qui ondulent à la surface de l’eau. La mer fait un autre bruit la nuit.

tumblr_nrxrkzc7sz1qlb5mxo1_1280

Il fait chaud à Nice, très chaud. L’après-midi, le sirocco souffle et derrière les persiennes, je dors d’un sommeil lourd. Je me réveille en sueur, un filet de bave a coulé sur l’oreiller et j’en conçois une honte attendrie, je sens mon souffle chaud et presque silencieux qui va et vient tranquille heurtant régulièrement le drap de coton. Il me semble que je ne pourrais plus jamais bouger tant la vie organique est un narcotique puissant. Comment m’a-t-il été un jour possible de perdre mon sang froid parce que j’avais égaré mes lunettes ? Puis, je me souviens de Foe et des années qu’il a passées croupissant dans la souille et que je me figure être une sorte d’auge à cochons de belle dimension. Une culpabilité très humaine me réveille. On ne peut tout de même pas se tenir éternellement dans un jardin planté après l’ondée. Alors dans la souille à cochons ! Tout bien considéré, je me demande si Adam et Eve n’ont pas quitté l’Eden pour cette raison-là.  C’est une interprétation théologique toute personnelle mais dont les effets pratiques me semblent bien réels en ce qui me concerne.

tumblr_n402noeUhd1tyaywpo1_540

(child and horse, Richter)

Je suis en train d’écrire la partie parlée du spectacle de danse d’E.  C’est un spectacle tout public et les enfants devront comprendre. J’écris en pensant à A. mon neveu de 6 ans qui sait maintenant déchiffrer Youpi magazine. Après le corps humain, sa grande passion est l’astronomie. La nouvelle de l’exoplanète Kepler-452b l’occupe presque entièrement. Un texte est la moitié d’une conversation à trois, le soi qui produit la pensée, le soi qui la considère et y répond d’une certaine manière et un Tu lointain qui est ici un petit garçon plein de curiosité et de vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :