9 juillet, low definition

ladder _tumblr_o051ncWXEX1rue3aco1_500

Shanghai est engluée dans la touffeur d’un été humide. L’air lourd et saturé d’odeurs malsaines colle à la peau. Les hommes se saoulent et jouent aux cartes tard dans la nuit, ventre à l’air et cigarettes au bec. Les femmes verdissent, le visage luisant sous une couche de fard blet. Les esprits s’échauffent et se détraquent. On s’engueule copieusement. L’autre nuit, vers 4 heures du matin, un type beuglait dans la cour cimentée de la résidence. Réveillée par ses braillements alcoolisés, je ne bougeais pas. Je me disais que quelqu’un, parlant chinois, allait se lever et le calmer. Mais non ! Il continuait de plus belle. A la fin, je sortais  sous un crachin têtu et le trouvait en train d’escalader la grille. L’une des entrées est fermée la nuit par une grille cadenassée mais une porte est toujours ouverte de l’autre côté de la résidence, ce qu’il semblait avoir oublié dans son ivresse. Je me mettais en position de parade pour lui éviter la chute brutale sur le glacis dur de la dalle bétonnée. Un habitant s’est écrié par la fenêtre d’une habitation environnante : « is he your friend ? ». J’ai répondu que non. Il a suggéré alors d’appeler la police. J’ai dit que cela ne me semblait pas utile. Vacillant sur ses deux pieds, dégoulinant de pluie, il me regardait l’air hagard et m’a dit en anglais : « You are very ugly ». Et moi d’un ton très placide de lui répondre : « Where is your home ? ». Il m’a regardé intrigué: « What are you talking about? People are crazy». Sa petite amie est arrivée tenant un parapluie. Embarrassée. Je les ai laissés. Les matins barbouillés rendent parfois les gens salement malheureux.

cat_sebastian-magnani-swaps-felines-owners-undercats-designboom-03

J’ai fait plusieurs séjours à Pékin ces dernières semaines. J’y travaille pour un constructeur automobile japonais. Pour éviter les mauvaises surprises du traffic aérien en cette saison tourmentée, je prends le train. 5 heures de Shanghai à Pékin. Sur les 1 318 kmdu trajet, le paysage est presque entièrement urbanisé. Les maisons paysannes sont des petits immeubles de rapport, boutures de ville et de campagne. On aperçoit çà et là  des minuscules figures ponctuées de chapeaux pointus travaillant dans les champs. Quelques paysans les mains calées sur les hanches regardent passer le train caressés par la lumière rasante du soir. Ma voisine prend des photos du firmament, pour une fois bleu et blanc comme un ciel normand. J’engage la conversation. Elle est originaire de Taiwan, vit en Chine depuis 15 ans, souffre de la rusticité et de la densité des villes chinoises et possède 7 chats. Ses chats la retiennent à Shanghai loin de son mari, un négociant en tissu d’Istanbul. « J’attends qu’ils meurent pour le rejoindre », me dit-elle. Je la soupconne fortement de recueillir des petits chats abandonnés, quand un de ses pensionnaires vient à trépasser, pour prolonger un éloignement qui semble l’arranger. Qui sait si ce n’est pas l’époux qui partira le premier ?

VR_img_1_1461621929_d3b1d0fe65ed40609f89fa2e31bbf717

Je suis allée au salon GSMA de Shanghai, l’équivalent un peu chiche de celui de Barcelone ou de Las Vegas. La Réalité Virtuelle fait rage et on voyait partout des visisteurs munis de casque tester ces nouveaux équiments electroniques. Le spectacle est assez étrange vu de l’extérieur. C’est un drôle de corps que l’on voit là : les gestes, coupés des sensations directes du corps sont retenus et timides, le corps semble désincarné. Il est évident que l’oubli du corps apparaît comme une perspective alléchante pour beaucoup. Enfin, un paysage purement mental, pouvoyeur de sensations et d’émotions mais en dehors du corps sensible. J’ai essayé ces appareils mais sans mes lunettes, va savoir, la Réalité Virtuelle m’apparaît floutée. J’abandonne vite. Le réel a une meilleure définition.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :