Archives d’Auteur: Shanghai Confidential

18 février, crimes et profits

Je me suis livrée ces quatre derniers jours à une expérience existentielle qui donne son titre à cette chronique. Le cadre de cette expérience est un appartement de Shanghai du côté de Changning plongé dans un froid silence de ces vacances du Nouvel An Chinois . Les pétards du Spring Festival sont interdits en ville […]

28 janvier, nouveau matériau

Sous la glace, la farce Une vidéo circule actuellement en Chine. Un homme en maillot de bain se jette dans une eau glacée et plonge sous la couche de glace. Un groupe d’hommes, des amis, assistent à la scène en fumant des cigarettes, serrés dans leurs manteaux noirs. Sans doute sortent-ils d’un repas bien arrosé. […]

21 janvier, net et sans bavure

« Un jour, j’ai lu un livre, et toute ma vie en a été changée». L’incipit de la Vie Nouvelle de Pamhuk est la promesse  inaugurale écrite à l’encre sympathique de tous les livres ; un vestige de superstition nous fait espérer, à nous lecteurs, qu’une vita nova pourrait bien se cacher là, tapie dans le cœur d’un livre. A quoi […]

14 janvier, un souvenir vivant

Le ciel de Shanghai est bleu, froid et pur. Vivement éclairées, les rues exhibent un foutoir impressionnant et criard qui d’ordinaire est dissimulé sous le voile miteux d’un ciel bouché. La ville révèle en gros et en détail son aimable laideur : vieux slips distendus mis à sécher, sacs de briques éventrés, scooters rafistolés, néons stroboscopiques, […]

7 janvier, messe basse

Depuis quelques semaines, je vis principalement dans les livres pour compenser un désagréable sentiment d’inconsistance. Ils seront mon ambassade car en ce moment, rien de bon ne vient de moi. Le 24 décembre, j’étais à Shanghai ; j’ai échappé à Noël avec L’autre qu’on adorait de Catherine Cusset, un livre triste que j’avais déjà lu et […]

21 décembre, absorbing

Il y a quelques années, j’ai fait un rêve qui m’a marqué. Je rêvais que j’étais endormie et que je rêvais. Dans le rêve, à mon chevet, se tenait un double de moi-même qui m’admonestait; « Allez zou, il est temps de changer de rêve » disait mon double,  en me secouant les puces. Et cela marchait […]

3 décembre, infernal?

Le boui-boui ouighour de la rue X où A et moi avons nos habitudes est tenu par une vieille dame affublée d’une chemise à carreaux écossais bleu vert, ses avant-bras sont couverts par des manchons fleuris, un cardigan de velours chenille maronnasse dégoulinant sur un pantalon anthracite complète la tenue. L’inénarrable  Alessandro Michele de chez […]