Archives d’Auteur: Shanghai Confidential

22 juin, là-bas

J’étais dans le Sud de l’Italie cette semaine pour accompagner une délégation d’un grand constructeur automobile. Après trois autres pays d’Europe, on allait là-bas faire le point sur la prolifération des micro-mobilités urbaines et la raréfaction des services de transports en zone rurale. Le choix s’était donc porté sur Rome et sur une petite ville […]

15 juin, la connaissance de la colère

Longtemps, je me suis mise en pétard…. Voilà comment commencerait ma « recherche du calme perdu ». Dieu sait si je cultive depuis longtemps une solide réputation d’irascibilité ; « soupe au lait », « acariâtre », tout môme déjà, mon frère faisait danser devant mes yeux furibonds des chapelets d’adjectifs quand la moutarde me montait au nez. (Il faut noter qu’il […]

8 juin 2019, La réponse, mon ami, est soufflée…

Je suis revenue de Beyrouth soulevée par un enthousiasme exorbitant ; j’ai mis deux jours à m’en remettre et j’ai dormi de tout mon saoul pendant tout un weekend. Dehors il faisait beau et je m’en veux toujours un peu de mijoter dans mon jus de rêveries obscures quand le soleil brille. Dans mon enfance, se […]

19 mai, féminin agile

Dans King Kong Theory, Despentes écrit un truc très vrai – J’ai relu ce texte hier dans le tram. Les trois premières pages de l’essai offrent un moment de jubilation spéciale qui tient à l’attelage de la vérité et du rire à gorge déployée. On se dit : putain, c’est exactement ça ! Suivi d’un direct du […]

11 mai, je déteste le printemps

Je déteste le printemps. Son exubérance m’écrase. Ça fleurit et je m’étiole. Mes fragiles défenses se défont sous la poussée printanière. Dans la lumière très crue, je perds mes illusions. Les pousses vertes ne sont pas tendres pour moi pas plus que les roses en bouton. J’envie ceux qui exultent à l’unisson du printemps. O […]

28 avril, la vie Potemkine

Chaque semaine ou presque, comme tout le monde, je dois m’acquitter de quelques tâches administratives. Un chèque à déposer. Un mot de passe à recouvrer. Un formulaire à remplir. Bref la routine. Et chaque semaine, immanquablement, quelque chose foire. Le sable se mêle de tout. –  mot de passe cinq fois changé et cinq fois […]

14 avril, icônes

Je viens de passer deux semaines éprouvantes, marquées notamment par les préparatifs des funérailles de mon oncle, un très discret ingénieur en chef de l’armement. Il n’est pas facile rendre aux morts l’hommage qui leur est dû et moins facile encore de l’admettre. Quels mots, quels égards leur doit-on alors même que l’orchestre du souvenir […]