Archives d’Auteur: Shanghai Confidential

12 août, Drakes beach

Il faut une heure et demi depuis San Francisco pour atteindre, direction Nord-Nord-Ouest, la plage de Drakes (corsaire anglais du 16e siècle, dit « El Dragon »). Pour ce road trip américain, on était à l’arrière d’un Ford mustang GT loué par un ami de C. Le moteur puissant jappe méchamment et le bébé chien de 40 kilos […]

10 août, To kill a plump marmot

Nous avons terminé la tournée des monts qui entourent les Serena Lakes. Le mont Judah dont j’ai déjà parlé, puis le Lincoln, le Crow’s Nest et le Disney : ce dernier pic appartenait à la famille du père de Mickey. Des altitudes moyennes, autour de 2500 mètres, mais la montée reste sèche et suffocante. Ces gambades […]

8 août, Judah & Truckee

C’est grâce à l’ingénieur Theodore Judah que le projet de traversée en train de la Sierra Nevada voit le jour. Judah a désormais son sommet. On y est allé hier. Je pensais au départ qu’il s’agissait de l’autre Judas,  un peu connu pour avoir mal fini malgré de bonnes fréquentations. Je pensais aussi qu’on verrait […]

7 août, This is my land

C. dit souvent : mon ciel bleu, mes sentiers ou mon chien. Le possessif semble ici une marque d’affection plus que le signe d’une appropriation. On aime ce que l’on connait bien. Ma grand-mère maternelle disait aussi ma coiffeuse, mon boucher, mon quartier. Je crois que cela trahissait son besoin peureux de sécuriser les frontières connues […]

5 août, Pastorale californienne

On est arrivé de nuit aux Serena Lakes de la Sierra Nevada. Au matin, l’air était infusé de cendres, mâchefer venu d’un incendie lointain. Le paysage de pins et de lacs était comprimé dans une gangue de morosité, très inhabituelle pour ces terres en bleu et vert. Plus tard, le vent a chassé la poussière […]

4 août, Wilderness starts next door

Le Arlington Boulevard ondoie souplement du Parc régional du Chat sauvage à Downtown Berkekey. Sur quelques miles, on déroule en fondu enchaîné, des villas de plain-pied entourées de jardins proprets ou débraillés, des camions pompiers rutilants chrome et cerise, des collines jaunes et duveteuses, un golf privé, des enfants blonds qui jouent, des dog-sitters en […]

3 août, storytelling

Les américains selon C. sont rongés de l’intérieur par le récit de leur existence, une fable inexorablement triomphante, constamment revue et corrigé « à la hausse », qu’ils se donnent à entendre dès leur plus jeune âge, qui les hante, les subjugue jusqu’à ce que l’existence, oui l’existence mon vieux, bien connue pour sa douce et cruelle […]