Archives d’Auteur: Shanghai Confidential

15 mai, le monde à peu près

J’explore à nouveau le petit monde qui est le mien.  La photo est encore floue car pendant deux mois, mon univers a été principalement constitué d’objets très proches ou très lointains et la distance focale n’est pas encore tout à fait ajustée (l’a-t-elle jamais été ?) Bruits de bouche Ces dernières semaines, j’ai utilisé régulièrement […]

27 avril, tentative d’exploration du quartier

Tentative d’exploration du quartier Il y a encore quelques semaines , un tropisme naturel me conduisait à prendre l’air au bord de la mer. Le petit rectangle d’un bleu magnétique que j’aperçois en contrebas de l’avenue Gambetta était mon fanal.  Tout va à l’eau par ici, les ruelles, les regards, les ruisseaux ; il suffit […]

18 avril, « faire le job »

Notre Super Consultant a dit que la sortie du confinement commencerait le 11 mai. Il n’a pas été mauvais, il n’a pas été franchement bon, non plus. Notre Scrum Master National a fait le job comme on dit, figé dans la posture d’un technocrate qui s’est rêvé Jupiter Bienveillant et se découvre au finish pas […]

9 avril, le confinement n’est pas un dîner de gala.

J’ai presque des scrupules à l’écrire mais je suis d’excellente humeur. Serait-ce une réponse réflexe de mon psychisme à la Covid ? Attends une minute ! Comment ça, « LA » covid ? Cette féminisation soudaine de ce fichu agent infectieux m’inquiète. Quand on féminise une appellation, ça sent mauvais : LA réanimation, LE vaccin, […]

29 mars, desafinando

Mon vrai-faux covid semble guéri à présent. Reste un reliquat de fatigue, un zeste de mélancolie, que j’entretiens scrupuleusement pour vivre à la petite semaine. Oui, tu as bien lu. En ce temps de réclusion (6 semaines, on parie ?) j’entends valoriser mon savoir-déprimer !  Mettre en pause la fonction désirante, se retirer, se taire, dormir, réfléchir […]

21 mars, le Covid sans peine

Vendredi 13, lors de la soirée d’anniversaire de F, j’ai probablement chopé le covid. Est-ce que c’est certain? Non évidemment car je n’ai pas fait le test, ni appelé le médecin, ni le 15 ni rien du tout. Mais R, l’organisateur de la soirée, a mené sa petite enquête et la conclusion est sans ambiguïté: […]

17 mars, caniches

Je parlais hier au téléphone avec B et nous nous amusions du fait que le confinement imposé par le Covid-19 ne changeait pas pour le moment grand-chose à nos vies de reclus très ordinaires. Pour une fois, notre érémitisme discret nous sert. Mais on s’inquiète tout de même. La principale inquiétude de B concerne le […]