Chaque semaine ou presque, comme tout le monde, je dois m’acquitter de quelques tâches administratives. Un chèque à déposer. Un mot de passe à recouvrer. Un formulaire à remplir. Bref la routine. Et chaque semaine, immanquablement, quelque chose foire. Le sable se mêle de tout. –  mot de passe cinq fois changé et cinq fois […]

Je viens de passer deux semaines éprouvantes, marquées notamment par les préparatifs des funérailles de mon oncle, un très discret ingénieur en chef de l’armement. Il n’est pas facile rendre aux morts l’hommage qui leur est dû et moins facile encore de l’admettre. Quels mots, quels égards leur doit-on alors même que l’orchestre du souvenir […]

Voilà un mois que je n’ai pas écrit cette chronique. Certains lecteurs fidèles m’accablent et leur fureur me flatte. J’ai cherché des excuses, des bonnes et des piteuses, mais cela ne change rien à l’affaire, Mars est bientôt passé et la main qui écrit est rouillée. A Sousse, le 8 mars, la pièce 99 femmes […]

Poésie pronominale J’ai souvent pensé que ma connaissance des pronoms était trop limitée. J’en maîtrise trois correctement: je, tu et on, ce mal aimé du « bon français » qui reste pourtant mon préféré (rien avoir avec « l’on » ce grand con détesté). J’ai assisté mardi à une conférence de Marielle Macé à la Villa Arson à propos de […]

L’artiste Chloé Moglia est une circassienne formée aux arts martiaux qui danse très lentement et très haut dans l’air en se jouant du vide. Pour elle, la peur, si elle venait à lâcher prise, ne serait pas de tomber mais de s’envoler. Voici plusieurs semaines que j’évoluais dans un état gracieux.  Oui, mon vieux, j’avais […]

J’ai l’habitude de commencer mes appels téléphoniques par cette phrase type: alors quoi de neuf ? Après un silence de quelques secondes – cherche-t-on sincèrement ce qu’il pourrait avoir de neuf ? – on s’excuse un peu désolé de n’avoir rien trouvé. Et une nouvelle conversation commence. J’ai organisé il y a deux semaines un voyage […]

J’étais à Grasse l’autre jour. Depuis Octobre, j’y vais régulièrement car je commence un projet qui me tient à cœur. Tu m’excuseras si je reste scred. Grasse est une ville disloquée : riche et pouilleuse, provinciale avec des fantasmes de starlette internationale. Dans la vieille ville dégingandée, coupée par des murs hauts et aveugles vit une […]