Archives de Tag: Pyjama

23 août, ce qui est beau est saisi.

Ce qui est beau est saisi. Les rues du centre de Shanghai ressemblent dès le matin à ces dessins très détaillés que l’on trouve dans certains livres pour enfants : une gare vue du ciel, un marché animé, une cour de récréation emplie d’enfants. Ils fourmillent de petits personnages occupés à diverses activités. Je suppose […]

30 décembre, un cimetière équatorial

Une dinde sous les tropiques Je suis partie pour Singapore le soir de Noel dans un état d’exaspération que j’avais du mal à cacher. Mon dernier « post » m’a valu quelques rappels amicaux sur la nécessité de se ménager, de prendre soin de soi assortis de quelques conseils sur l’art du management interculturel. Ceux qui vivent […]

26 octobre, des poèmes humides

Au Zhongshan park, un dimanche vers 9h, de vieux gamins aux cheveux blancs 70 ans bien sonnés s’égaillent dans les allées comme dans une vaste cour de récré arborée : certains penchés sur leur pinceau humecté d’eau calligraphient des caractères sur les dalles de béton à l’entrée du parc. Les poèmes humides s’évanouissent en un […]

6 avril

Une endurance inutile J’ai mis plus de douze heures pour revenir de Pékin à  Shanghai. L’avion du soir a eu beaucoup de retard. On nous a conduit dans un hôtel chichement éclairé et puant le tabac froid pour patienter quelques heures,  puis réveillés à 2 heures du matin pour nous ramener hébétés à l’aéroport. À aucun […]

22 février

Une longue semaine va se terminer: elle a commencé samedi dernier et s’achèvera demain avec des entretiens de recrutement. Le week end dernier, j’avais oublié que l’on travaillait pour rattraper la semaine de congé du Nouvel An Chinois. J’ai débarqué dans la grande pièce qui nous sert de bureau en pyjama,  le pas indécis, le cheveu […]

15 decembre

Qui tient le tampon, a décroché le pompon. Ca y est! Wei Xuan, notre petite entreprise de droit chinois est enfin arrivée après une Longue Marche administrative. Son nom (que je n’ai pu choisir que dans une liste de mots autorisés) voudrait dire Pertinent Fantastique. J’ai reçu une montagne de papiers offciels, chacun dans un […]

Pygama

22 septembre

« La fretta del futuro rende il presente prematuramente passato ». Le week-end dernier, j’ai assisté  à la projection de deux documentaires d’un sinologue italien  dans la petite librairie 2666 à Shanghai. Il professore avait la crinière frisée et grisonnante, des sandales franciscaines, une chemise froissée indienne, et le phrasé digne d’un situationniste lacanien des […]