Archives de Tag: Sentiment d’exil

11 Février, la grande semaine du blanc

L’année du Singe a commencé dans le froid, le silence et l’isolement toutes choses que les singes n’aiment pas vraiment. On avait interdit les feux d’artifice cette année pour « cause de pollution ». Quand on connait le goût chinois pour la poudre, le crépitement des pétards, le jaillissement d’arabesques multicolores sur un ciel nocturne, c’est pour […]

19 janvier, Avec toutes mes excuses

J’ai passé 48h à Hong Kong. Le Peak était noyé dans des brumes cotonneuses ; depuis les routes qui serpentent au-dessus de la ville on ne voyait strictement rien à part quelques joggers moulés dans leurs collants de couleurs vives et des marcheurs en tongs et doudoune accompagnés de chiens turbulents!  Or, Hong Kong me […]

2 janvier, relâche

Privée de Noel ! Les fêtes de fin d’année sont un cliché mais le dépit que procure immanquablement  aux solitaires de mon espèce la privation de réjouissances convenues l’est tout autant. On aimerait se féliciter de ne pas en être  et afficher une belle indifférence au défilé épuisant de sapins « emoticonés » (bon sang,  on en viendrait […]

18 mai, un accent de vérité

Un ami est parti brutalement de Shanghai jeudi dernier: son visa était arrivé à expiration sans possibilité de renouvellement. Comment a-t-il pu se montrer si négligent ? Il était à quelques jours de deux spectacles dont il était la clé de voûte. La préparation s’était déroulée dans un climat détraqué. Des partitions à demi écrites, avec des […]

8 juin, Madrid, capitale du découragement

Une scène vide On raconte que Beckett quand il apprit qu’il était désigné lauréat du prix Nobel de Littérature, parla de « catastrophe » et s’affligea de “la tristesse d’être compris !”La Chine aurait suffi à Beckett.  Ici, on est incompris tout le temps et le découragement qui suit est sans orgueil. La scène est vide, le rideau […]

19 mai, le bruit blanc de la mélancolie

Le bruit blanc de la mélancolie Je me faisais une joie d’aller à Hong Kong ce week-end ; le programme était prometteur : la visite d’Art Basel, un peu de shopping tissu, et puis pourquoi pas, un footing autour du Peak.  Les yeux plus gros que le ventre, évidemment. Mais voilà, arrivée dans ma chambre glacée d’Hollywood […]

8 février, une trêve considérable

Une trêve considérable Les sept jours fériés du Spring Festival sont une trêve considérable dans la ville la plus rapide du monde. La nuit est criblée de rafales de pétards mais les journées sont blanches et mates. Les taxis glissent le long de Yan’an lu dans un silence d’étoupe jusqu’au Bund en 20 minutes (il […]