Archives de Tag: Yoga

19 octobre ce qu’il reste à regarder

Je suis un peu bukan zhongfu en ce moment c’est-à-dire passablement vannée. Quand on m’appelle au téléphone j’ai le souffle court et quand le réveil sonne, je négocie âprement avec ma conscience de maigres rogatons de temps. Moi qui déteste être bousculée, j’apprends à sacrifier tout ce qui peut l’être. Ce n’est pas une mauvaise […]

10 novembre

Une femme changée en panda. J’évite en général le vestiaire du club de sport où je pratique le yoga. Comme le prince Salina dans le Guépard, ce n’est pas la nudité des corps qui me gêne mais celle des âmes. La tiédeur des gynécées suscite souvent une complicité hilare et impudique qui me glace. Cette […]

12 octobre

Semaine de montagnes russes. Je suis allée débusquer de vieilles douleurs. « Un oignon que l’on pèle »,  dit mon cousin M et je confirme : Ça pleure, ça pleure. Je suis arrivée samedi dernier à Séoul. Le ciel transparent de fin d’été était d’un bleu si léger qu’on se serait cru caressé par les ailes d’un ange. J’aime bien […]

7 juillet

Semaine pleine d’empêchements et de tristes soucis. Noble art. Pour me changer les idées, j’ai fait une séance de découverte de  l’art de la boxe.  Commençons par les protagonistes se saluant avant le combat -Kobe – Jin Zhe -Where do you come from ? -France. -Oh ! so romantic ! -Sure, let’s see that… Droite, gauche, crochet droit, […]

4 mai

Ennemi public L’ennemi public numéro 1 en Chine est un gars qui a tué un autre type à un distributeur pour 200 Euros. Ce type a sa tête placardé partout en Chine depuis un an. Dans les postes, les toilettes publics, les entrées d’immeuble, sur les transformateurs électriques: sans doute des dizaines de milliers de […]

12 février

Froid. Le froid qui règne à Shanghai fatigue. Il y a deux semaines le disjoncteur a grillé. Il faisait 4 degrés dans la maison un dimanche soir de vacances nationales. Un grand moment de solitude ! Heureusement,  dans le bâtiment qui abrite le personnel d’entretien de la résidence, j’ai trouvé un type qui somnolait sous […]